This is not about emotion

C’est compliqué les émotions. On peut avoir peur, être en colère et nostalgique, tout en même temps. Alors déjà que je les gère mal, si en plus je dois me les farcir toutes en même temps alors là je déclare forfait.

Je m’enferme chez moi, de toute façon il fait froid et moche dehors, je regarde des DVD et j’attends. Quoi je sais pas. Que ça passe. Ah et j’écris sur mon nouveau blog.

Les questions que l’on pose à une chômeuse (en ordre) :

- Alors, comment ça va ? ça avance les recherches d’emploi ?

- Tu as des projets ?

- Alors (avec une pause appuyée), comment tu occupes ton temps dis-moi ? Tu t’ennuies pas trop ?

 

Une bonne fois pour toute, histoire que ça soit bien clair pour tout le monde : JE ME FAIS CHIER.

Etre au chômage ça veut dire que le temps s’est arrêté à samedi, pour toujours. Le jour de la marmotte en mode pas drôle. En mode on peut pas se suicider comme dans le film, parce qu’en fait c’est le même jour qui recommence, mais cette fois-ci c’est uniquement pour l’héroïne de l’histoire. Le monde lui, il continue de tourner, il m’a juste oubliée sur le bas côté de la route.

Les vacances, c’est bien l’été, quand il fait beau, dans un pays lointain, avec des amis également en vacances. Quand Doudou part le matin pour le travail (ce mot fait sonner une cloche dans ma tête, comme le souvenir flou d’un rêve que j’aurais fait la nuit dernière, ça m’évoque un truc, mais quoi déjà…) que je lui fais un dernier bisou et que je referme la porte, j’ai envie de crever.

Les chômeurs sont les lépreux des temps modernes. Dans l’imaginaire collectif, on est dans la même case que les clochards, les gitans, les mères au foyer et les cancéreux. Non ? Pensez-y à deux fois avant de me soupirer « Rôôôh mais tout de suiiiiite !! ». Y’a ceux qui bossent, ceux qui font bosser les autres et ceux qui bossent pas.

Ces temps-ci j’essaie de me faire de nouveaux amis, parce que les miens sont retournés au pays après leur stage / ont eu un deuxième bébé / ont déménagé dans le sud / ne donnent plus de nouvelle depuis que j’ai quitté la boîte <– Veuillez rayer la mention inutile. 

La première question que l’on pose à une nouvelle rencontre : – Et sinon tu fais quoi dans la vie ?

Je ne suis rien. On nous définit par notre activité, time is money, et moi j’en rapporte pas.

Alors oui, quand en plus de tout ça, mon ex m’envoie des mails de menaces au lieu de faire comme tout le monde et claquer sa thune pour compenser le manque, je sature.

This is the hardest story that I’ve ever told (Mika – Happy ending)

Je sais pas quelle rupture est la plus difficile, celle avec mon ex-boyfriend, ou celle avec mon ex-boss. En tout cas les deux m’ont bien cassé les couilles, les deux m’ont humiliée, mentie, trahie. Les deux ne méritaient pas ma considération, ni tout le temps que j’ai perdu à essayer de les comprendre et de m’en faire aimer.

Non mais je vous l’ai dit, si toutes les émotions se pointent en même temps, moi je déclare forfait.

Grosse pleine de soupe

On est pauvres.

Je suis au chômage depuis trois mois mais je n’ai encore rien touché. Doudou a commencé un nouveau boulot, dans un mois on aura plus de sous. Mais en attendant c’est la dèche, et j’attaque les recettes d’hiver version bourse vide.

Deux poulets en promo chez Casino, qui me sont revenus à trois euros chacun. On en fait facilement trois repas, 250 ml de sauce bien grasse et goûtue… et surtout du bouillon. Du bon bouillon de poulet maison, qui servira de base pour ma soupe. Dans des petits sacs de congélation j’en ferai des parts qui iront hiverner dans les tiroirs du congélo.

Grosse pleine de soupe dans Recette pour les pauvres Bouillon-de-poulet1-300x225

J’ai envie de faire des bouchées à la reine avec le poulet qui reste. La sauce ira bien avec les patates. J’ai un sac de 20kg qui attend sur le balcon, souvenir de nos vacances au Portugal cet été.

On est pauvre, mais on risque pas de crever la dale avant un moment.

123456

lecoqgourmand.net |
Cookbookbylola |
Les recettes minceur d'... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Justinecuisine
| TOUTE LA CUISINE QUE J'...
| Lespatisseriesdedede